Chomage_-_Toutes_categories_-_Metropole_-_1996-2017.jpg

Peu avant le premier tour de l'élection présidentielle, Diana Johnstone, universitaire et journaliste américaine, opposante active à la guerre du Viêt Nam puis critique déterminée de la politique militaire américaine dans les décennies qui suivirent, et depuis longtemps établie à Paris publiait une analyse percutante du phénomène Macron.

Ce « regard américain de gauche » sur le président d'En Marche éclaire grandement les enjeux de l'éventuelle accession au pouvoir d'Emmanuel Macron, et il prend encore plus de sens à l'approche du second tour et d'un choix qui promet d'être historique. Or, ce qu'il met à jour est plus qu'inquiétant...