THAAD.jpg

L'escalade verbale entre Donald Trump et Kim Jong Un vient d'aboutir à un nouveau palier. La Corée du Nord a annoncé le 10 août préparer à partir de la mi-août un essai de missiles particulièrement provocant, avec le tir de quatre missiles balistiques à portée intermédiaire Hwasong-12 juste à côté de l'île américaine de Guam dans le Pacifique ouest.

Décision surprenante et pari risqué, car c'est le système de défense antimissile américain qui est visé, et les paramètres choisis par Pyongyang pour cet essai lui sont défavorables. Le défi est en tout cas éclatant - tout se passe comme si Kim Jong Un voulait forcer l'Amérique à utiliser sa défense antibalistique, et était persuadé de la mettre en échec. Donald Trump pourra-t-il éviter de relever ce défi ?