Monday 18 May 2020

France - La moyenne mobile du nombre des décès Covid-19 repart à la hausse

Alors que le déconfinement en France n’a commencé que depuis une semaine, la question de l’arrivée plus ou moins tôt d’une deuxième vague de l’épidémie - sous quelques semaines, ou plutôt à l’automne ? - est ouverte, sachant que le virus n’ayant pas été combattu en France avec la même détermination qu’en Chine, il circule encore largement et le scénario d’une résurgence rapide ne peut être écarté.

Les données des derniers jours ne sont pas rassurantes.

Qu’est-ce que la moyenne du nombre de morts du nombre quotidien des morts sur les 14 derniers jours ?

Il s’agit d’un outil statistique qui permet de mieux dégager la tendance de moyen terme de l’épidémie. L’intérêt est de "gommer" les variations d’un jour sur l’autre, non seulement parce qu’elles sont chaotiques mais surtout parce qu’elles n’ont guère de sens : les décalages dans telle ou telle mise à jour ou remontée d’information influent le nombre quotidien rapporté par Santé Publique. En somme, il s’agit de distinguer le phénomène (l’évolution de l’épidémie) du "bruit" (les variations de très court terme).

La moyenne mobile du nombre quotidien de morts a augmenté sans discontinuer entre début mars et le 15 avril, de 0 jusqu’à environ 900 morts par jour. Elle a ensuite diminué continûment jusqu’à se stabiliser en milieu de semaine dernière aux environs de 210 morts par jour.

Dimanche 17 mai, elle a recommencé à augmenter à 230.

France_-_Nombre_quotidien_de_morts_Covid_19.jpg

La moyenne mobile du nombre de morts a arrêté de baisser trois jours après le déconfinement

S’agit-il déjà du début d’un nouveau cycle de hausse, ce qu’on appelle une "deuxième vague" ?

C’est à voir. Un scénario plus optimiste pourrait être une stabilisation autour de 200 morts par jour, avec de petites oscillations. Cette version relativement optimiste... supposerait quand même de l’ordre de 70 000 morts par an en rythme permanent ! C’est-à-dire jusqu’à ce qu’un vaccin ou un traitement efficace soit mis au point - ou jusqu’à ce qu’environ 70% de la population française ait eu le virus permettant d’atteindre l’immunité de groupe, ce qui prendrait plusieurs années, avec plusieurs centaines de milliers de morts dans l’intervalle.

Ou bien la deuxième vague n’aura vraiment pas tardé ! Ceci naturellement du fait d’un déconfinement trop précipité, conçu en fonction de la facilité politique plus que des nécessités épidémiques.

Le scénario le plus optimiste, c’est-à-dire la poursuite de la diminution du nombre de morts quotidiens en dépit du déconfinement, paraît quant à lui malheureusement compromis, vu la stabilisation sur une période de plusieurs jours à partir de mercredi 13 mai.

Les mises à jour des prochains jours seront à surveiller de près.

Friday 15 May 2020

Le point sur le taux de décès du coronavirus en Russie et en France

Taux_deces_Covid_19_sur_cas_confirmes_20.05.14.jpg

Les taux de décès par rapport au nombre de cas confirmé sont très divergents entre les différents pays. Deux pays extrêmes : la France et la Russie.

Pourquoi ?

Continue reading

Saturday 25 April 2020

Y aura-t-il vraiment un « après » Covid-19 ?

US_Employed_Population_2020-03.jpg

Alors que l’épidémie de Covid-19 s’étend encore à grande vitesse dans beaucoup de pays - notamment les Etats-Unis - qu’elle n’a fait que commencer à ralentir dans les pays européens les plus touchés et que la Chine première frappée ne redémarre son économie qu’avec lenteur et prudence, l’aspiration et l’attente est générale : alors, l’ « après-Covid 19 », c’est pour quand ?

Mais il faut d’abord s’entendre. Que veut-on dire au juste par « après » ? Et si le Covid-19 n’était pas une parenthèse ?

Continue reading

Saturday 28 March 2020

Hydroxychloroquine et coronavirus, comment apprécier la valeur des résultats de Didier Raoult

Plaquenil.jpg

Le chercheur Didier Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée Infection, a publié le 27 mars une nouvelle étude tentant de démontrer l’efficacité de la combinaison de l’hydroxychloroquine et d’un antibiotique dans le traitement du Covid-19.

Alors que la controverse médicale autour de ce traitement continue et s’amplifie, n’y-t-il donc pas d’autre choix que s’en remettre soit aux arguments d’autorité du directeur de recherche, soit aux arguments d’autorité des médecins détracteurs ? Voire à des a priori soit optimistes, soit pessimistes, ou bien à une « volonté de croire », ou de ne pas croire… bref, tout sauf des arguments rationnels ?

Si, il y a un autre choix. Un regard aux méthodes des deux études réalisées par l’équipe de Didier Raoult permet de conclure quant à la valeur de leurs résultats

Continue reading

Friday 20 March 2020

Coronavirus - Le gouvernement ne suit pas les avis du Conseil scientifique

Allocution_Emmanuel_Macron.jpg

Le président de la République et le gouvernement affirment volontiers prendre comme base de leurs décisions les avis du Conseil scientifique formé spécialement contre le coronavirus.

Il n’en est rien. Alors que les services de soin intensif sont sur le point d’être débordés, alors que l’Italie qui n’a qu’une dizaine de jours d’avance sur la France compte plus de 4 000 morts, le gouvernement néglige les avis scientifiques pour continuer les demi-mesures.

Continue reading

- page 1 of 15